Les actions de la Fondation s’organisent autour de 5 axes

1-  Enseignement et transmission

   •      Soufisme, tradition et actualisation

L’essence même de la Fondation repose sur une diffusion élargie du soufisme, de sa sagesse séculaire et des réponses qu’il peut apporter à nos contemporains. Les principales modalités d’intervention consisteront en :

 

Vidéos ; conférences ; séminaires thématiques (exemples : Retrouver notre nature pure originelle (fitra) – Vivre l’Unicité (tawhîd) – Le Prophète, modèle universel – Psychologie et soufisme…) ; stages.

Pratiques spirituelles (dhikr, méditation) et cercles d’échanges ; rencontres inter-spirituelles.

 

   •      Jeune génération

Travaillons à préparer les nouvelles générations : les éduquer à la spiritualité, c’est les éduquer à la paix et au vivre ensemble. Des ateliers d’éducation spirituelle seront mis en place autour de thématiques liées à la vie quotidienne et au monde contemporain.

 

   •      Cours de langue arabe

La méthode conçue est profondément originale. Elle vise l’acquisition de fondamentaux spirituels à partir de l’étude de textes arabes choisis (Coran, Hadith et textes soufis). Les cours sont renforcés par des exposés de culture soufie, et des ateliers pratiques permettent de vivifier les connaissances acquises.

2-  Médiation

   •      Expertise et formation

Face aux défis contemporains et à venir, la Fondation s’attache à apporter des réponses structurantes à la société civile et aux milieux professionnels – journalistes, services pénitentiaires (lutte contre la radicalisation et le djihadisme) – et à proposer des formations en relation.

 

   •      Espace de débat

La Fondation agit également comme un espace de débat : « Quel islam voulons-nous ? », « Spiritualité et mondialisation », « Spiritualité, économie, écologie »…

3-  Recherche et traduction

Il s’agit de créer un réseau international de chercheurs – lequel est déjà en partie constitué – dont les publications contribueront à diffuser le patrimoine soufi. C’est le volet le plus scientifique, académique, du projet de la Fondation.

4-  Arts sacrés et cultures du monde

   •      Arts islamiques

En islam, il existe de nombreuses pratiques artistiques ayant une portée spirituelle. Offrons-les à un large public : chant soufi (samâ‘), calligraphie…

 

   •      Approche universelle

Le soufisme a aussi une approche universelle des arts, mais qui ne se limite pas au seul champ culturel du monde arabe ou musulman. Cette approche vise à élargir l’horizon de la conscience humaine. Par exemple, la pratique soufie peut conduire à goûter autrement la musique classique occidentale, les arts primitifs etc.

 

   •      Soirées culturelles

Des soirées culturelles en lien avec le soufisme ou la spiritualité seront organisées régulièrement : expositions, concerts, spectacles, performances, films etc.

5-  Pérégrinations et retraites

Ouvrir la conscience de l’homme, c’est aussi lui permettre de connaître d’autres lieux, liés à d’autres ambiances spirituelles, et de se ressourcer. Des voyages thématiques et des pèlerinages seront donc organisés aux lieux saints de l’islam, du soufisme et des spiritualités du monde, ainsi que des retraites dans le désert ou d’autres lieux inspirants.


« Rien ne te mène autant que l’illusion ! »
Ibn ‘Atâ’ Allâh


Nos dernières

Actualités

« Sagesses Soufies »

Présentation :  Puisant dans les sagesses de grands maîtres soufis, ce recueil est centré sur des thèmes essentiels de la spiritualité. Les textes originaux y sont repris à travers des calligraphies modernes de fine inspiration et conservant l’esprit traditionnel par leur recherche d’équilibre, de maîtrise......

Benarafa: nouveau roman spirituel et saga historique sur « Al Ghazali »

Le romancier marocain Abdelillah Benarafa, auteur d’un projet littéraire ambitieux et novateur « le roman ‘Irfânî », autrement dit, spirituel et philosophique à la fois, dont la série publiée jusqu’à aujourd’hui retrace la biographie des plus grandes sommités dans la civilisation arabo-musulmane. Ce projet vise à restituer......

Désert et Islam : quelques pistes

                      « [Le désert] c’est Dieu sans les hommes » Balzac[1]   Par Eric GEOFFROY L’islam n’est pas né en vain dans le désert : on connaît Dieu par le vide, parce que le vide est plénitude. Il ne......