GALERIE VIDEOS


Je me suis desquamé de mon moi, comme un serpent dépouille sa peau; puis j’ai considéré mon essence: et j’étais, moi, Lui! »

Abû Yazîd Bistâmî